Perte d'envie d'avoir des relations amoureuses

L'on peut me faire vivre sans bonheur, mais pas sans honneur, disais Corneille dans le Cid, mais sans allez jusque là, peut on vraiment vivre sans avoir de relations amoureuses ? Oui et certaines personnes sans toutefois les stigmatiser ou les qualifier de psychopates, se réclameront de ce camp, et vivront très aisément cette situation, n'ayant en eux pour ainsi dire, plus cet instinct ou besoin d'amour, si intrinsèquement lié à l'être humain.

 

 

Je vais pour commencer,  vous donner un exemple très concret, en vous révélant les circonstances qui peuvent conduire parfois une personne "normalement née", avec cet instinct pourtant naturellement très bien développer, à le voire s'émousser, ou quasiment disparaître. Cela variera bien entendu, en fonction du caractère et de l'essence même de chaque individu. C'est ainsi que l'on peu constater chez certains, ayant eut une relation compliquée, qui ne leur aura procuré qu'un grand sentiment de frustration, se prolongeant des mois voir des années, une perte de l'envie de se mettre en couple, et de ne vivre que des histoires à distances, comme on en rencontre couramment de nos jours, avec le célèbre chacun chez soi.

Cette panne issue souvent d'une mauvaise expérience, pourra toutefois s'estomper si un de ces individus venait à rencontrer le grand amour, mais l'âge et les années passant, viendront raréfier cet état de fait. En somme, pour ceux qui ne souhaitent pas devenir un zombie du sentiment, il faudra fuire toutes relations où qui ne rimera pas directement avec amour réciproque, et je peu déjà répondre à tous ceux qui viendront me dire "comment deviner", que chacun d'entre-nous possède un instinct très aiguisé et indestructible celui-là, pour ressentir, qui s'appèle l'intuition. Pour être clair, l'intuition ne ment jamais et pour simplifier, je conseille de fuir à toutes enjambées l'anamour, celui qui fait pleurer et égratille les âmes. En résumé, une relation amoureuse saine et celle où l'on se sent aimé, celle qui rend malheureux(e) et à quitter sur le champs, afin de se préserver, mais si tout au contraire vous souhaitez vous débarrasser de cet instinct, que certains jugent un peu comme un fardeau, soyez malheureux et vous vous sentirez libéré de tout !

Tirer avantage de l'absence de sentiments et de désirs ?

Il faut comprendre avant tout, que certains auront le sentiment c'est acquis, de perdre leur temps et leur âme dans cette quête souvent infructueuse du grand amour, que quelques phylosophes avertis, n'ont pas hésités à décrire comme une maladie de l'âme, portant ce désir comme un parasite et un véritable fardeau, prévalant sur toutes choses et fixant les êtres humains comme des végétaux, dans des comportements d'attentes et de recherches, incompatibles à toutes autres formes de création ou d'avancées psychiques. Contrairement à celà, les esprits libérés de ce fardeau, vivront en paix avec les autres et eux même, se consacrant souvent à des passions artistiques, où ils exèleront et réussiront bien plus facilement, ils n'y a qu'à constater le nombre de personnage célèbre dans l'histoire, ayant fait abstraction du grand amour ou de vie commune. En quelques mots pour devenir une âme libérée, renoncez à cet état d'esprit cloisonné qu'est la relation amoureuse.